Prévoyance

Le principe suisse des 3 piliers

Prévoyance MS FinanzL’assurance-vieillesse et survivants ainsi que l’assurance invalidité reposent sur le principe des trois piliers.

Dans cette configuration, l’AHV/IV constitue le premier pilier. Semblable à une prévoyance d’état, elle doit pouvoir couvrir les besoins existentiels du requérant.

Le second pilier représente la prévoyance professionnelle. Le premier et le deuxième piliers garantissent à l’assuré, une fois à la retraite, le même niveau de vie que celui qu’il avait atteint avant le départ en retraite.

Le troisième pilier, en l’occurrence la prévoyance privée, doit finalement arrondir le système et permettre à chacun de définir le niveau de vie souhaité. Le troisième pilier est une prévoyance de type privée, financée par des moyens personnels. L’État encourage la prévoyance privée par des allègements fiscaux.

 

Le troisième pilier

Cette forme de prévoyance est accessible à toutes les personnes exerçant une activité professionnelle,  et peut être maintenue jusqu’à l’âge de 70 ans.
Les montants maximum, qui peuvent être versés annuellement, sont fixés par les autorités et peuvent être déduits des impôts.
Le troisième pilier n’est également pas assujetti à l’impôt sur le patrimoine. Au plus tôt, cinq ans avant l’âge de départ à la retraite légale, les fonds de la prévoyance privée peuvent être retirés. Dans le cas de la poursuite d’une activité professionnelle, la date de retrait des fonds de prévoyance du troisième pilier peut être repoussé de cinq années.

Le système permet dans certains cas particuliers, le retrait anticipé des fonds de la prévoyance privée, par exemple dans le cas d’un financement de bien immobilier, de rachat dans votre caisse de pension (2ème pilier), d’une reprise d’activité indépendante, si vous quittez le territoire suisse ou si vous percevez la pension d’invalidité, s’il n’y a aucune autre caisse supplémentaire pour le risque d’invalidité.

MS Finanz AG - © 2018 - CHE‑107.967.211